Baba Maal : « Je suis allé à la rencontre des jeunes qui ont traversé le Nicaragua »

Dans un entretien accordé au journal Le Soleil, en marge de la 78e session de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York, Baba Maal, ambassadeur de bonne volonté de l’Onu, plaide en faveur de la jeunesse.

Il dit : « J’aimerais faire savoir à tous ceux qui sont des parents, à toutes ces personnalités qui ont été choisies et qui sont au devant de la scène au plan politique, administratif, économique, etc., de prendre très au sérieux les demandes de la jeunesse et de l’écouter.  » Parce que justifie la star planétaire : « cette jeunesse qui est par exemple sur les réseaux sociaux et qui s’exprime sur tout ce qui se passe dans le monde est vraiment consciente de l’avenir qu’elle veut. »

« Il faut écouter les jeunes, il faut leur tendre l’oreille, il faut essayer de déceler leurs cris, leurs angoisses, leurs aspirations », insiste-t-il.

C’est dans ce cadre, signale-t-il, « lors de ma dernière visite à New York, je suis allé à la rencontre des jeunes qui ont traversé l’Amérique latine, le Brésil, le Nicaragua, etc… pour arriver aux États-Unis. » Il explique qu’il s’agissait pour lui « de s’enquérir de leur situation et leur demander qu’est-ce qu’ils attendent ? Que peut-on faire concrètement pour eux ? ».

Baba Maal en déduit qu’il « est aussi très important que nous reconsidérions notre position de parents par rapport à cette jeunesse-là ».

Lesoleil.sn

Facebook Comments Box
Partagez l'article sur :